Vivre la bataille ? Expérience et participation dans les arts. XVIe-XXIe siècle (2023)

Pauline Lafille, Joana Barreto et Gaspard Delon (dir.)

Vivre la bataille ?

Expérience et participation dans les arts. XVIe-XXIe siècle

Presses Universitaires de Rennes, 2023, 208p.

 

« Une bataille vraie n’est pas un tableau », dit Baudelaire dans son Salon de 1859. L’art possède-t-il une capacité réelle à rendre compte du combat ? Par sa démesure spatiale et temporelle comme par sa violence et par son désordre, la bataille conduit à des innovations artistiques de forme comme de technique. Elle pousse à l’émergence de dispositifs toujours plus immersifs, dépassant les limites expressives des médiums afin de faire revivre des événements insaisissables ainsi qu’une expérience hors du commun. Face aux ambitions des artistes, jusqu’où le spectateur devient-il acteur de la scène de bataille ?
La spire historiée de la colonne Trajane, les galeries de batailles et les tentures modernes, les rotondes des panoramas ou encore les larges écrans du cinéma sont autant de dispositifs visant à produire une restitution vivante des faits militaires. Modernistes et contemporanéistes, historiens de l’art et de l’audiovisuel envisagent ici les usages, les réceptions et les émotions engendrés par les représentations de batailles. Celles-ci touchent puissamment au regard, à l’esprit et au corps du spectateur aux prises avec la fiction du combat.

> Pour plus d’infomations sur cet ouvrage


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Thomas Cocano (23 mars 2023). Vivre la bataille ? Expérience et participation dans les arts. XVIe-XXIe siècle (2023). Savoirs et pratiques, du Moyen Âge à l’époque contemporaine. Consulté le 20 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/tvsn