Archives par mot-clé : XVe siècle

Maitres et merveilles

Maitres et merveilles

Peintures germaniques des collections françaises (1370-1530)

Exposition

Du 4 mai au 23 septembre 2024, le musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon, le Musée Unterlinden de Colmar ainsi que le musée des Beaux-Arts de Dijon en partenariat avec l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) présentent une exposition en trois volets, consacrée à la peinture germanique de 1370 à 1550 : la période XVe à Dijon, la Renaissance à Besançon et la peinture dans la région du Rhin supérieur au XVe et XVIe siècles à Colmar. Près de 200 œuvres des collections françaises y sont ainsi déployées pour retracer la richesse de cette production. Aux côtés de maîtres, tels que Lucas Cranach, Albrecht Dürer ou Martin Schongauer, l’exposition est aussi l’occasion de découvrir des œuvres et des artistes moins connus.

Pour plus d’informations sur cet événement

Annonce de conférence

Conférence de Pierre Nevejans

Dans le cadre des conférences de Stéphane Péquignot
Relations internationales et diplomatie (1300-1700)

Pierre Nevejans (LabEx COMOD / Université de Lyon – LARHRA [UMR 5190]) présentera une communication intitulée : “Des archives à la démocratisation des savoirs : une enquête à travers l’espionnage florentin (XVe-XVIe siècles)”

La séance aura lieu le jeudi 1er février 2024, de 14h à 16h, au 54 boulevard Raspail, au niveau – 1, en salle 3. Il sera aussi possible de participer par visioconférence. Merci d’envoyer la demande de lien de connexion à l’adresse suivante : stephane.pequignot@ephe.psl.eu

Pour consulter l’annonce

Dictionnaire de la Guerre de Cent Ans (2023)

Jean-Marie Moeglin (dir.)
Dictionnaire de la Guerre de Cent Ans
Bouquins Editions, 2023, 1536p.
ISBN : 978-2382923368
Cet ouvrage monumental, conçu par les meilleurs spécialistes français et étrangers sous la direction de Jean-Marie Moeglin, offre le tableau le plus complet qui soit d’un conflit séculaire qui structura l’histoire de deux nations, la France et l’Angleterre, entre le XIVe et le XVe siècle. La guerre de Cent Ans a longtemps souffert d’une conception historiographique ancienne et étriquée ; on l’a décrite comme une suite plus ou moins erratique de batailles ; on y a vu de manière anachronique le choc de deux sortes d’impérialismes, un affrontement pour la prépondérance de deux États-nations avant la lettre, la France et l’Angleterre. Il y fallait une révision d’ensemble. C’est ici chose faite. Ce Dictionnaire donne une vision nouvelle de la guerre de Cent Ans, née d’une rivalité entre deux rois dont l’un réclamait une couronne que l’autre se serait appropriée sans droit. Autour de cette querelle s’agrégeait une multitude d’autres affrontements locaux. Cette logique a fait de la guerre de Cent Ans un épisode dans lequel les liens personnels, les affaires d’honneur blessé et de réclamations obstinées de terres et de droits, les haines recuites transmises de génération en génération occupaient le devant de la scène. L’ouvrage montre comment des conflits périphériques se greffant sur le conflit central entre deux rois puissants et la nécessité de leur donner une légitimation politique ont amené les royaumes de France et d’Angleterre à se transformer en États administrativement organisés, militarisés et dotés d’une idéologie cohérente au sein de laquelle l’obéissance au roi légitime devenait une vertu première. Scientifiquement rigoureux, ce Dictionnaire propose, au-delà du mythe qu’elle a suscité, une histoire totale de la guerre de Cent Ans, devenue partie intégrante de notre imaginaire national.